Archives de Catégorie: Venezuela

Les secondes du Lycée français de Caracas découvrent la Chine !!!!

Elèves de la classe de Seconde, Caracas  

 

La convergence d’énergies et d’enthousiasmes ainsi qu’un travail de titan pour franchir les obstacles permirent la mise en place de ce projet fou. Tous ensemble, nous, élèves de seconde, avons   travaillé sans compter, tant pour l’obtention de fonds qu’au niveau scolaire. Et puis, le jour tant attendu est arrivé.

Le 6 juin, nous avons pris notre envol vers cette Asie mythique, vers cette Chine millénaire que nous avions  appris à connaître tout au long de l’année: initiation au mandarin et au pin yinh durant deux mois,  quatorze films chinois ou sur la Chine, exposés, cours de Taï Chi et de Kung Fu, opéra ( Turandot ou les chinoiseries du XIXème siècle),  cours d’histoire et de géographie ( avec cartes et  interrogations écrites !!!!!), constitution d’un blog où est  présentée la cinquantaine de mini exposés réalisés de novembre à mai.

 

 

 

Notre blog: Chine 2018, une civilisation millénaire

 

 

 

 

 

Grâce aux aides obtenues, telles celle de Mr l’Ambassadeur lors du Récital de chant lyrique, celle de Monsieur le  Directeur d’Air France,  grâce aux  dons des familles, aux trois crowdfundings, à  notre travail afin d’obtenir des fonds, tous les élèves désireux de partir ont pu s’envoler, ce qui représentait  85% de la promotion présente en juin. Un exploit qui s’est plié aux normes imposées par le Lycée.

 

Vivre au Venezuela est bien difficile en ce moment. Rêver de la Chine depuis le Lycée français de Caracas était une chimère. Nous avons lancé notre projet comme on lance une bouteille à la mer et nous avons eu l’immense chance de pouvoir le réaliser ! Embarquement pour une folle aventure: Caracas-Paris-Beijin- Xian, puis Shanghai-Paris-Caracas, le tout en onze jours !!!!

        

Un moment particulièrement fort fut la rencontre avec les  Secondes du Lycée français de Beijin : nous avions tout en commun alors que nous vivions dans des mondes si différents, ceci  grâce à notre éducation française ! C’était incroyable ! Nous avons pu parler dans la même langue, échanger nos impressions sur nos matières préférées, nos profs etc…   Après avoir partagé de magnifiques moments lors d’un match de foot et un autre de handball, nous avons projeté à nos nouveaux camarades un Powerpoint présentant le Venezuela. Une photo souvenir marqua ce moment historique.

La vidéo réalisée par Laura Marquez raconte notre incroyable équipée ! (Clic sur la photo)

 

 

 

 

 

UN MESSAGE POUR TOUS LES ASPERGERS

Gabriel, élève de 1ère, Caracas  

 

 Je m´appelle Gabriel et je suis élève en seconde au Lycée Français de Caracas. Au mois de juin, j´ai eu la chance de voyager en Chine avec ma classe. Mes professeures et le proviseur étaient inquiets face aux possibles risques du voyage : ils ne connaissaient pas mes capacités d’adaptation ni de relations avec les autres. Ils avaient peur de ma réaction sur certains changements radicaux comme le changement d´horaire et principalement la nourriture.

 

Maintenant je vais vous raconter mon expérience et la leçon finale :

Grâce à un effort financier considérable de la part de ma famille, la décision finale prise avec le Lycée, ma psychologue Anny, mes parents et les professeures, a été de voyager avec un accompagnant.

Le jour du voyage, j´avais du stress positif comme disait ma prof de math :   deux aéroports, deux vols, je me suis senti extrêmement bien.  Les premiers jours, il n’y a eu aucune situation inconfortable : dans la chambre avec mes copains Jean et Suviehl, c’était super. Nous nous levions très tôt pour être les premiers au petit déjeuner.

A certains moments, je me suis senti mal à l’aise : en allant au temple de Shaolin, un évènement m’a mis dans une situation un peu sentimentale et je me suis senti triste. Un autre soir, dans le train, ma mère et moi nous avons eu un petit problème avec des voyageurs chinois, c’était stressant. En plus, pendant le spectacle des lumières j´étais « super inconfortable » pour un petit changement d´horaire. Je me suis dit à ce moment : « Je suis en Chine, je suis ici grâce à ma persistance et ma motivation et tout le soutien de ma famille, de mes enseignants et de mes amis et je dois trouver moi-même des solutions ».  Je dois remercier particulièrement une copine que s´appelle Sophie D. pour sa compagnie. De plus, c’est grâce à elle j´ai pu manger des fruits et des légumes pour la première fois : avant, je ne le faisais pas !

 

A tous les Asperger, je dis :

« Ne croyez pas que votre don soit un obstacle, vous pouvez faire quoi que ce soit avec de la motivation, de la persévérance  et surtout une bonne équipe de travail. Rappelez-vous ce qu’a dit Hans Asperger : vous avez un don dont vous devez profiter au maximum ! »