Dossier spécial dixième anniversaire 2009-2018

L’Amérique dans 10 ans: Colombie

 

Remolina Casalprim, élève de Seconde, Bogotá

L’Amérique, un continent détruit par les drogues

 

2028 : le continent américain est dévasté par les drogues et la Colombie est devenue un pays extrêmement riche grâce aux revenus considérables du trafic de drogue à l’échelle mondiale, juste avant que la guerre n’éclate.  Mais comment expliquer ce fléau mondial?

Tout commença avec un homme, que tout le monde connaissait sous le nom de Pablo Escobar. Dans les années 90, Pablo Escobar contrôlait, avec ses partenaires, les frères Ochoa,  le cartel de Medellin, l’empire de la drogue le plus puissant au monde. L’empire était en train de faiblir et donc les frères Ochoa se rendirent pour ne pas être extradés vers les  Etats Unis. Quelques temps après, Mr Escobar fut abattu. Le cartel disparut.

Puis à partir de 2016, la production de drogue fit un bond de 35% en seulement deux années, comme au temps du cartel.  Cette augmentation a été rendue possible grâce à la main d’œuvre abondante venue de l’Ex Venezuela (aujourd’hui Venezolie). Chassés par la misère, ils traversaient la frontière et cherchaient du travail, ce qui était très difficile du fait de leur statut de  migrants illégaux, sans avoir des papiers en règles. Ces travailleurs ont représenté une manne pour les plantations de cocaïne proches de la frontière. Ils gagnaient une somme ridicule, environ 15 dollars par jour, mais cela représentaient plus d’un mois de salaire dans l’ex Venezuela.

En 2022, la production avait presque triplé depuis 2016, ce qui a mené à une rivalité entre le cartel de Medellin reconstitué et le cartel de Sinaloa. Cette rivalité a occasionné des pertes économiques des deux côtés et aussi une flambée de la criminalité, due aux règlements de compte.

Les drogues colombiennes transitaient par l’Amérique centrale, notamment le Honduras, l’un des pays les plus pauvres et un des principaux consommateurs de cocaïne du monde entier. Mais surtout la Venezolie était devenue à partir de 2022 la principale plaque tournante du trafic. Après 10 ans de crise, le pays s’était vidé de sa population et les anciens militaires ont transformé le pays en un gigantesque entrepôt où l’on trouvait de tout: cocaïne,  méthamphétamines, ecstasy et héroïne.

En 2026, la situation aux Etats Unis était devenue catastrophique. Le pays était ruiné économiquement après la présidence de T. et 80% de la population était devenue toxicomane. T. avant de laisser la présidence avait décidé la mise en place de sanctions en décrétant un embargo envers l’Amérique latine et un blocus total de la Colombie.

Evidemment, cela n’a pas empêché le commerce illégal et les trafics, vu la puissance des cartels de la drogue.

2028 : En conséquence les Etats Unis ont déclaré la guerre à l’Amérique latine. Mais l’issue du conflit reste incertaine, car les cartels disposent d’un armement ultra moderne et ont infiltré, par la corruption toute l’administration américaine…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s