Dossier spécial dixième anniversaire 2009-2018

  Dix ans en Amérique : Mexique 

 

Barraquet Nadine, élève de Terminale, Guadalajara

 

Recycler pour mieux vivre

 

Le 4 avril de cette année dans la ville de Mexico, un jour de pluie, quelques bouteilles, sacs et verres en plastique ont bloqué une bouche d’égout. Peu à peu, l’eau de pluie s’est accumulée dans la rue. Cela a provoqué une terrible inondation. Les voitures flottaient et les personnes paniquaient. Les hommes désespérés, essayaient de réparer ce désastre et mettre les déchets à leur place. 

Cette catastrophe aurait pu être évitée s’il y avait eu quelques bouteilles et sacs en plastique en moins dans les rues.

En 1950, 2,500 milliards d’habitants ont produit 1,5 million de tonnes de plastique. En 2017, 7 milliards d’habitants ont produit 320 millions de tonnes de plastique.

Dans la dernière décennie, le Mexique a créé plus de plastique que ce qu’il avait créé le  siècle dernier. 50% de ce matériel est jeté et termine au fond de la mer. Il n’y a pas de loi fédérale sur la responsabilité à long terme. Les entreprises ne se préoccupent pas pour récupérer le matériel contaminant qu’elles génèrent.

Greenpeace affirme qu’il y a un manque de responsabilité réel de la part des entreprises.

Pour réussir un changement, les grandes entreprises doivent prendre l’initiative d’innover et de trouver des formes plus efficaces de commercialiser leurs produits sans que les déchets ne deviennent un problème croissant.

Miguel Rivas, un membre de Greenpeace Mexique, a lancé, il y a un an, une campagne globale pour réduire l’utilisation du plastique au Mexique. Maintenant, Coca-Cola a le plus grand centre de recyclage d’Amérique: Petstar, à Guadalajara.

Au Mexique, il y a aujourd’hui, trois états; Querétaro, Veracruz et Baja California Sur, qui interdisent l’utilisation de pailles et sacs en plastique. Cinq autres états; Sonora, Durango, Nuevo León, Jalisco et CDMX sont en cours de ratification de cette loi.

 

Rivas Soutien l’idée que le recyclage n’est pas la solution, il faut consommer moins et donc jeter moins. Il dit qu’il faut changer le modèle de consommation avec des dynamiques nouvelles .

Nous pouvons tous contribuer et construire un futur favorable pour le pays. Maintenant que nous en sommes conscients, prenons les bonnes initiatives!

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s