Le Bronx de Bogotá

Daniel Ramirez, Bogotá  

Le Bronx est situé dans le centre de la ville, près du palais présidentiel sur la «calle novena». Il se trouve juste à côté du bataillon de recrutement de la police de Bogotá et près du commandement de la police métropolitaine de Bogota: MEBOG.

Le Bronx, quartier le plus dégradé de toute la ville de Bogota, est un lieu où les individus peuvent consommer des substances illicites sans être dénoncés par la police, où tout crime commis est ignoré par les autorités. Les habitants et la population qui rentrent dans le quartier sont libres d’acheter des armes à feu, d’acheter des drogues, de solliciter des services de prostitution ainsi que de tuer sans être punis légalement.

La  drogue qui se vent le plus dans les rues du quartier est le « Bazuco ». C’est le résidu qui reste de l’extraction de la cocaïne de base contenant de l’hydroxyde de sodium, de l’essence, des insecticides, de la brique pilée et du plomb parmi les substances les plus nocives trouvées dans sa composition, ce qui en fait la drogue la plus sale de la Colombie.

Selon une légende urbaine, les personnes disparues dans le quartier étaient triturées et mélangées avec la mixture du «Bazuco». Les habitants disent qu’elle contient de la poudre d’os humain.

                       

Par l’ordre du gouvernement chaque citoyen qui rentre ou qui sort du quartier subit un control de la police; un blocus est imposé autour  du quartier, pour éviter que les citoyens sortent avec des substances psycho actives, des armes ou de grosses sommes d’argent, comme le gain des ventes et des affaires illégales. Des inspections sont organisées périodiquement et assez souvent par la police pour identifier les substances illicites et les confisquer pour gêner le gain d’argent de sources illégales (drogues, armes, prostitution).

Selon le prochain grand projet de la mairie de Bogota, l’actuel Bronx, dans un futur pas trop lointain, sera le point de départ pour définir l’avenir d’une zone stratégique qui permettra la connectivité avec plusieurs sites emblématiques de la capitale Colombienne comme «la plaza de Bolivar».

Sources:     http://tripleerror.blogspot.com.co/p/bazuco.html
http://www.echelecabeza.com/investigacion-sobre-el-bazuco-en-bogota-componentes-adulterantes-y-residuos/
http://www.eltiempo.com/archivo/documento/CMS-16612797

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s