La corruption ODEBRECHT en Colombie

Daniela Gonzalez, Bogota 

Odebrecht, et les protagonistes d’un scandale en Colombie

Odebrecht, le géant brésilien du secteur du bâtiment et travaux publics, est à l’origine d’un vaste réseau de corruption qui touche une douzaine de pays. Pour obtenir de lucratifs contrats d’infrastructures et d’énergie, Odebrecht a généreusement distribué des pots-de-vin aux dirigeants d’Amérique Latine. On parle de 439 millions de dollars en pots-de-vin dont 11,2 pour la Colombie. Cette somme peut augmenter puisque la période d’investigation porte seulement sur 2009-2014 alors qu’Odebrecht est arrivé en Colombie dans les années 90 avec le même plan de pots de vin selon le journal colombien El Espectador.

La Colombie est à nouveau affectée par la corruption, un problème récurrent dans le pays.

 

Le Parquet de Colombie a obtenu du Département de la Justice des États-Unis, une preuve de l’implication dans le système de pots-de-vin, de politiques, d’ex-fonctionnaires des gouvernements de l’ex-président Álvaro Uribe et du président Juan Manuel Santos, des membres du congrès, des entrepreneurs et des membres du pouvoir judiciaire. La justice colombienne a déjà concentré ses actions sur deux gros dossiers dans l’affaire Odebrecht dans le pays. Deux contrats importants, deux œuvres de haute ingénierie ressortent  de ce système de pots-de-vin: la Ruta del Sol Sector II, accordé en 2009, et le contrat pour la navigabilité du fleuve Magdalena, livré en 2014 à la multinationale brésilienne.

Le Parquet a déjà commencé à citer des ex-fonctionnaires et congressistes mentionnés dans l’enquête pour faire la lumière sur les noms des personnes impliquées et le sort de cet argent corrompu.

 

 

Odebrecht, el escándalo protagonista en Colombia

Odebrecht, el gigante brasileño en el sector de la construcción, está en el origen de una vasta red de corrupción que implica a una docena de países. Con el fin de obtener lucrativos contratos de infraestructura y energía, la empresa distribuyó generosamente multimillonarios sobornos a numerosos políticos de América Latina. Se habla de 439 millones de dólares en sobornos, de los cuales 11,2 se habrían pagado en Colombia. Suma que puede aumentar, pues el período indagado es solo del 2009 al 2014 y Odebrecht llegó al país en los 90 con el mismo esquema de sobornos según el periódico colombiano El Espectador.

Colombia se ve afectada nuevamente por un problema que tiende a permanecer en el país: la corrupción. Evidencia enviada por el Departamento de Justicia de Estados Unidos y obtenida por la Fiscalía de Colombia señala que políticos, altos exfuncionarios de los gobiernos del expresidente Uribe y el presidente Santos, congresistas activos, empresarios y miembros de la rama judicial, participaron en la estructura de sobornos. La justicia colombiana ya enfocó sus primeras acciones en establecer qué negocios tuvo en el país Odebrecht. Dos contratos importantes, dos obras de alta ingeniería resaltan en este esquema de sobornos: la Ruta del Sol Sector II, concedido en 2009, y el contrato para la navegabilidad del río Magdalena, entregado en 2014 a la multinacional brasileña.

La Fiscalía ya empezó a citar a exfuncionarios y congresistas mencionados dentro de la investigación para establecer el paradero de los sobornos y los nombres de otros involucrados.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s